CAC40 5494,760 pts +0.34%

17 août 2018 - Tendances dans actions-indices

Nervosité

Bourse Palais 01

Calme en début de journée, la Bourse de Paris a ensuite fait preuve de nervosité. Un revirement que l'on doit, en partie, à un brutal accès de faiblesse de la livre turque face au dollar et à l'euro alors qu'elle venait de rebondir d'environ 18 % en trois séances, face à ces deux devises.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce repli : d'abord, les Etats-Unis, à travers leur Secrétaire d'Etat au commerce, ont promis la mise en place de nouvelles sanctions si la Turquie ne libérait pas le pasteur Brunson, actuellement assigné à résidence pour des soupçons de terrorisme, qui est l'objet des tensions entre les deux pays depuis de nombreuses semaines. Ankara a rapidement réagi et répliquera, en accord avec les règles de l'Organisation mondiale du commerce, selon la Ministre turque du commerce.

Ensuite, les investisseurs ont pris les devants et, craignant un envenimement de la situation, se sont positionnés avant la fermeture des marchés financiers en Turquie la semaine prochaine. Ils ne seront ouverts que lundi pour une demi-séance avant la célébration d'une fête religieuse.

Au chapitre macro-économique, outre-Atlantique, l'indice de confiance des consommateurs, calculé par l'Université du Michigan, a reculé en août. Enfin, sur le marché des devises, l'euro a poursuivi son rebond face au billet vert.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, etats-unis, turquie, ankara, washington, menaces, pasteur brunson, jours fériés,

Actualités relatives

WebTV & Radio

Voir tous les contenus