CAC40 5939,270 pts +0.65%

21 oct. 2019 - Tendances dans actions-indices

Dans l'attente

Bourse Palais 04

Sans surprise, la Bourse de Paris a débuté la semaine prudemment face aux nombreuses interrogations qui planent autour du Brexit.

Au cours du week-end, le Parlement britannique ne s'est pas prononcé sur l'accord trouvé entre l'Union européenne et Boris Johnson, le Premier ministre britannique. Ce dernier a dû demander un nouveau report, le troisième, de la date butoir du divorce entre Londres et Bruxelles, de quoi entretenir la confusion sur les grandes places financières. Toutefois, nombreux sont ceux qui privilégient une sortie à l'amiable du Royaume-Uni, notamment les cambistes, puisque la livre sterling s'est renforcée face aux autres devises.

Sur le front du conflit commercial sino-américain, les investisseurs ont apprécié les déclarations du vice-Premier ministre chinois. Il a révélé que des progrès significatifs avaient été accomplis au cours des négociations avec les Etats-Unis, soutenant ainsi les grandes valeurs cycliques, comme ArcelorMittal, alors que les défensives ont été délaissées.

Au niveau de la macro-économie, l'agenda des statistiques a été particulièrement léger. Un seul indicateur d'importance a été dévoilé, il s'agissait de l'indice des prix à la production en Allemagne. Au mois de septembre, il est ressorti en léger repli de 0,1 %, conformément aux attentes.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse de paris, cac 40, brexit, boris johnson, etats-unis, chine, liu he, conflit commercial,

Actualités relatives

WebTV & Radio

Voir tous les contenus