CAC40 5919,020 pts +0.59%

31 oct. 2019 - Tendances

Rien de nouveau

Bourse Palais 01

Conformément aux attentes, et pour la troisième fois consécutive, la Réserve fédérale a annoncé mercredi soir une baisse de 25 points de base de son principal taux directeur, ramené ainsi dans une fourchette de 1,5 à 1,75 %. Les investisseurs peuvent maintenant s'interroger sur l'issue, beaucoup plus incertaine, des prochaines réunions du Comité de politique de la Fed.

Jerome Powell a laissé entendre que, pour le moment, la santé économique américaine justifiait une pause dans le cycle de détente des taux, mais qu'il pourrait être prolongé en cas de dégradation de la conjoncture. En revanche, le président de l'institution a été plus précis en écartant tout resserrement monétaire avant une remontée significative de l'inflation.

Les statistiques du jour n'ont pas eu d'écho positif sur le marché. Et pour cause. En Chine, l'activité manufacturière a connu ce mois-ci son plus faible niveau en huit mois, avec un indice PMI qui s'est contracté de 49,8 à 49,3 points. Aux États-Unis, les nouvelles inscriptions au chômage ont augmenté de 5000 unités la semaine dernière. Et ce n'est pas la petite croissance du Produit intérieur brut de la zone euro qui aurait pu revigorer la tendance. Selon une estimation, elle s'est élevée à 0,2 % au troisième trimestre, soit 1,1 % en rythme annualisé.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse, cac 40, réserve fédérale, fed, taux, politique monétaire, jerome powell, états-unis, emploi, chine, activité manufacturière, pmi, zone euro, produit interieur brut, pib, croissance,

Actualités relatives

WebTV & Radio

Voir tous les contenus