CAC40 5939,270 pts +0.65%

14 oct. 2019 - Tendances dans actions-indices

Sans plus

Bourse Palais 02

Après plus d'un an de menaces, de promesses et de sanctions douanières, la Chine et les États-Unis sont enfin parvenus, vendredi soir, à un compromis sur le rééquilibrage de leurs échanges commerciaux. Pour autant, les investisseurs n'ont pas été enthousiasmés.

D'une part, il ne s'agit que d'un accord de principe, qualifié de "phase 1" par Donald Trump, qui ne couvre qu'une partie des différends sino-américains. D'autre part, Pékin a seulement évoqué d'importants progrès et aurait demandé, selon Bloomberg, des négociations supplémentaires avant d'envisager une ratification, car, pour le moment, rien n'est signé. Ainsi, après avoir gagné 3,83 % en trois séances, le CAC 40 a été alourdi par des prises de bénéfices.

Une consolidation confortée par la balance commerciale chinoise. En septembre, les importations du pays ont diminué de 3,2 % et ses exportations ont baissé de 8,5 %, soit plus que prévu dans les deux cas. Cette déception n'a pas manqué de raviver les craintes d'un ralentissement prononcé de l'économie mondiale, d'où la sous-performance de nombreuses valeurs cycliques et le repli des cours du pétrole. Maigre consolation avec la production industrielle de la zone euro qui a augmenté de 0,4 % en août, alors que les analystes anticipaient une progression encore plus modérée.


Code : FR0003500008 | Tags : bourse, cac 40, chine, états-unis, guerre commerciale, bloomberg, balance commerciale, importations, exportations, zone euro, production industrielle,

Actualités relatives

WebTV & Radio

Voir tous les contenus